Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Et patati et patata

  • "Selfie #Sale fille" - 1er bébé est né

    Elle l’a fait ! Elles l’ont fait !!! La maman, et ses tantes ont été fières de présenter le 1er bébé, d’une fratrie que nous espérons, sera nombreuse. Après 3 consultations pré-natales, dans différentes cliniques de la capitale, et en provinces, « Selfie #Sale fille » est né. Un accouchement qui s’est déroulé, certes avec quelques complications, mais qui au final a été un évènement sans pareil.

    Selfie affiche.jpg

    Lire la suite

  • 10 ans et 5 gosses après ...

    Elle : jeune fille de 20 ans, fêtarde, bonne copine, sympa et en 1ère année dans une Grande Ecole.

    Lui : jeune homme de 26 ans. Fêtard, pleins de potes, assez mignon, joue beaucoup dans la cour des artistes et passionné de voiture.

    Leur rencontre : lors d’une manifestation culturelle dans laquelle participait un de leurs amis commun.

    Le début de leur relation : …. ??? très, très , très bizarrement. Durant une sortie en boîte, lors de la venue du cousin de ce dernier en ville.

    C’est une histoire qui, avouons-le, n’est pas aussi commun que toutes ces histoires « romantiques » à l’eau de rose à succès explosif dans le cœur des jeunes filles de cet âge, et encore moins, d’une jeune fille « normale ». « Ce n’est pas grave », se dit-elle. De toute façon, le romantisme et toutes ces paillettes ne sont pas de son goût. Elle est plutôt du genre « atypique » et dans le registre de « surprends-moi ! ».

    Pour une surprise, elle était pleinement servie, car de cette soirée devait juste découler une amitié, qui devait aboutir à une collaboration à l’organisation d’un évènement musical qui devait se faire dans les semaines à venir. Mais de fil en aiguille, et forces des choses, les fêtards ont fait la fête avant l’heure. C’est donc dans un petit élan de jalousie, lors de cette virée nocturne que notre beau jeune homme à fait comprendre à leurs amis ( et pas amis), qu’elle était « SA MEUF ». La surprise, vous dis-je ! Elle-même ne le savait pas jusqu’à ce que sa main se retrouve entre celle de notre séducteur, et que la bouche de ce dernier dépose un baiser sur les lèvres de ‘Damoiselle.

    Il était le parfait petit copain de l’époque : très attentif, très attentionné, entrepreneur, et câlin de surcroît. Elle était « Elle ». Mais il y avait juste une petite ombre au tableau : Le passé de monsieur qui rodait encore dans les parages. Enfin, le souvenir de l’ex qui était encore bien présente, non pas chez LUI en personne, mais chez lui, à la maison. Oui, comprendre : sa famille à lui ne connaissait qu’une seule « petite amie » et ce n’était pas notre nouvelle Damoiselle. Mais qu’importait, ils ont décidé de continuer leur histoire sans prendre en compte les reproches de belle-maman.

    Mais, rappelez-vous, dans la présentation des personnages, nous avons bien précisé : LUI : SEDUCTEUR ET BEAU JEUNE HOMME. Donc, comme l’on pouvait s’y attendre, il avait une autre aventure, parallèlement à celle que nous racontons ici. Bien sûr, notre jeune diplômée en avait eu vent, et ce, grâce à ses amis à lui, qui entre temps, sont devenu ses proches à elle. Oh ! on ne va pas en faire toute une histoire ! Il suffit de rompre et de voir vers d’autres horizons. « Aussitôt dit, aussitôt fait » disaient le loup dans « les 3 petits cochons ».

    Deux ans se sont écoulés après cette sympathique rupture, et voilà que nos deux anciens amants se retrouvent de nouveau dans une même soirée. Et, surprise! Durant cette période, ils se sont tous les deux construit chacun de leur côté, une vie à leur façon. Aujourd’ voilà de nouveau ensemble. S’en suit une relation remplie de haut et de bas. Avec plus de bas que de haut semble-t-il. Des années durant, cette histoire ce passera comme ça. 4 ans rythmés de belles idylles, et de ruptures, 4 ans durant lesquelles notre jeune demoiselle nourri en elle l’espoir qu’un jour, elle sera enfin « celle » qu’elle voudrait être à ses yeux. Et semblerait-il, c’était sur le point de se faire. Il a commencé à emmener petit à petit ses affaires chez elle, à aménager son bureau dans ses locaux, à ne plus rentrer chez lui. Bref, ils avaient « emménagé » ensemble. Mais pas pour longtemps, car au bout de quelques mois seulement, le naturel de notre beau séducteur revient au galop. C’est la fille de trop, c’est l’histoire de plus que notre jeune femme, aujourd’hui en pleine construction de son avenir de femme, ne peut pas supporter. Les voici donc au bord d’une énième, rupture. Mais pour elle, se sera la dernière.

    Et puis voila, deux autres années s’écoulent. Son téléphone sonne et affiche un numéro qu’elle ne connait pas. A l’autre bout du fil : « Allô, Mamzelle ? c’est toi ?» Oui, c’était bien elle, et c’était bien lui ! J’en passe les détails, mais m’a-t-on dit, un nouveau rendez-vous était pris. Au bout de ces quelques jours de retrouvailles, et au vue de sa nouvelle vie à elle, voila qu’il lui a sorti ces trois petits mots qu’il ne lui a jamais dit . « JE T’AIME » a-t-il déclaré…10 ans et 5 gosses après …

  • Facebook...et ses conséquences néfastes

    He bien he bien he bien!!!

    mea-culpa.jpg
    Nous y voici, nous y voilà! Il faut suivre l'air du temps, dit-on. Je n'ai pas échappé à cette "règle" et voilà ce qu'il en a découlé. Bien évidemment, comme la plupart de ... nous tous, il y a des années, j'ai succombé à l'appel de Facebook. Halala, ce cher FACEBOOK, qui me bouffe !!!
    Depuis, j'ai quelque peu délaisé mon blog! haaaa quelle honte! Mais je m'en répens. Désormais, (enfin, autant que possible) je me remettrais à mes écrits... quelque part par ici.
    Allez, à mes marques; prêts; .... je tapote!!!! :)

     

    P&L

  • B-LOUH-eurs MERCI!!!!

     

    Deux ans et demi que nous nous sommes réveillés tôt, très tôt même, parfois, que nous n’avons pas fermés les yeux pour ne pas rater notre rendez-vous avec vous. Deux ans et demi durant lesquelles nous nous sommes donnés en spectacle, nous nous sommes tués au boulot, nous avons parcouru des contrées presque improbable, nous avons dénichés des personnes presque introuvable. Deux ans et demi que nous n’oublierons jamais.

     

    Ça a été une très belle aventure, les rencontres, les invités, les personnalités, les inventions, les innovations, les « bêtises » , les buzz, les excès, les inachevés… tout a été une merveille. Aussi, mon plus grand regret est que l’on n’est même pas eu le temps de VOUS dire au revoir, et de VOUS avoir remercié pour ces encouragements, pour ces critiques, positives comme négatives, pour ces baisers, pour tout cet amour. MERCI MERCI MERCI !!!! B-Louh a été ce qu’elle a été surtout grâce à vous, qui étiez là à chaque rendez vous.

     

    Nombreux d’entre vous aviez qualifié l’émission d’une « véritable drogue ». Ce n’est pas que nous avions voulu vous désintoxiquer, non loin de là, juste que la clinique a décidé de fermer les portes de ce service. C’est pourquoi, je tiens à réitérer tous mes remerciements ( et je suis persuadée) que toute l’équipe se joint à moi pour formuler ces quelques mots :

     

    MANKASITRAKA TOMPOKO O !!!

     

    MERCI DU FOND DU CŒUR !!!

     

    DANKE !!!!

     

    MUCHAS GRACIAS !!!!

     

    THANK YOU SO MUCH !!!!

     

    Et à très bientôt !!!!! Love !

     

    Anjee JKS

     

  • Vos yeux...Mes émotions

    Plus parlant que des mots, plus captivant que les sons, l’art visuel est un langage qui permet de transmettre bien plus que des idées. Les émotions, les expressions, et même l’ambiance d’un environnement peuvent être mieux ressenti à travers  des images. C’est pourquoi, la photographie est un outils les plus efficaces pour communiquer à travers le monde. Oubliées les barrières de langues, au revoir les complexes d’expressions, il suffit aujourd’hui de regarder et de se laisser emporter par la beauté de chaque détails.

    Depuis quelques années, avec le « boom » de la nouvelle technologie, l’apparition des Appareils Photo numérique, tout le monde s’improvise « photographe » , ce qui n’est pas un mal, mais encore plus intéressant, nous devenons tous un peu des « catcheurs d’images ». Saisir un moment donné, à un instant donné à un endroit précis. « être au bon moment au bon androit, et cliquer à l’instant « t » » . Que c’est jouissif de revoir ces clichés, ces scènes de la vie quotidienne, ce sourire du coin des lèvres d’un jeune écolier qui se sent privilégié de joindre les bancs de l’école, ce regard inquiet d’une jeune fille, assise dans un jardin public, cette plage vaste et vide, qui traduirait une certaine quiétude…

    Dans ce cours texte, je rends hommage, et je remercie tous ceux et celles qui à travers leurs objectifs, nous prêtent leurs yeux, et nous permettent d’être à ces endroits, de ressentir ces choses là. Merci.