Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

"Vu"

Il y a de ces petites choses dans la vie, qui semblent insignifiantes, mais qu’est-ce qu’elles t’égayent la journée. Comme : « Trouver un billet de banque (peu importe la somme) enfouie dans une des poches de ton pantalon ». « à la fin de la journée, enlever les chaussures qui t’ont écrasées les pieds depuis la matinée ». « Faire une longue, longue..., longue marche sous un soleil de plomb, et au bout du chemin apercevoir une place à l’ombre »… et j’en passe de ces milles et une choses.

 

Comme dirait un bon nombre de nous, surtout quand nous nous trouvons dans une situation – malheureusement :) – amoureuse . « un rien peu faire sourire, mais un rien aussi peu faire souffrir ». Récemment, (tu parles ça fait des années mais j’ai essayé de ne pas m’en rendre compte) j’ai découvert les aléas de ces sentiments de joie et de colère alternées en un rien de temps. « L’ascenseur émotionnel » disait Gad El Maleh. Pour ceux qui n’ont pas vu le sketch, en résumé, c’est quand tu passes d’un sentiment de joie totale, à un autre totalement opposé, en un temps record. Et ce « phénomène » je l’ai vécu plusieurs fois, sans même bouger de ma chaise, parfois sans même me lever du lit, parfois au bureau, parfois dans la voiture… bref , où que je sois. Oui oui, depuis la création de Facebook, et la malheureuse journée où j’ai décidée d’adhérer à ce « réseau social », je me fais des petites virées d’adrénaline de sentiments comme ça. Et tout ça grâce (ou à cause, c’est selon) de DEUX (2) petites lettres, qui peuvent rendre ta journée cauchemardesque. Oui, je suis sûre que nous l’avons tous ‘(et surtout toutES) vécu ce moment, tu sais, celui où tu envoies un MP à « cette » personne, que tu attends désespérément que le petit cercle rouge, avec le chiffre (1) dedans, s’affiche sur la petite enveloppe, sur l’icône du milieu, en haut à droite,  de la barre « facebook » !!!! ouiii !! ce moment là !!! mais que tu ne reçois pas ce petit cercle rouge. Après de très longues minutes interminables, tu fini par vérifier – tu ne sais pas trop ce que tu vérifies au fait – et que là tu découvre : « Vu à 09h38 », bref, 02 minutes après que tu aies envoyé le MP, et qu’il est déjà 11h53 à ta montre !!!! BREF !! ouiii ce moment là !!! tu sais quoi !!!!!

he bien, ce moment là, j’ai décidé de l’appeler le moment du « m’as-tu vu ? » (rien à voir du tout ceci dit) mais il n’en reste pas moins que c’est un moment que je déteste. Car à partir de cet instant, le reste de ma journée devient une suite de faits et de gestes, sans trop de raison, sans logique, parfois même, sans trop de signification. Oui, a partir de ce moment, ma vie devient « imagination et questionnement ».

DEUX petites lettres « VU » m’ont fait écrire toute une page de ceci et de celà. Halala, celle là, elle n’est vraiment pas bien dans sa tête diriez vous. Peut-être bien que oui, peut –être bien que non. BREF mon but dans tout ça ?! je ne sais pas, histoire de dire que JE N’AIME PAS CES DEUX LETTRES LA !!!!

 

Écrire un commentaire

Optionnel