Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Poetic Lover, poetiquement pas lovely

 

Je suis venue, j’ai vu, je suis déçue.

Voilà en quelques mots le résumé de mon après-midi de ce 19 mai. Certes, j’avais les étoiles dans les yeux, dès lors où l’on a annoncé la venue des « Amants Poetics » à Madagascar pour deux dates. Non pas par le fait d’être une fan absolue, mais dans l’espoir de revivre quelques épisodes de mes années collèges. Comme je l’ai rappelé, nous nous sommes dragués sur « cette femme », « prenons notre temps », nous nous sommes aimés sur « Fier d’avoir ton love », nous avons rompu sur « Qu’il en soit ainsi » et avons déprimé sur « Girl »… et j’en passe. Des amours d’ado bien sympa et bien Bisounours.

20180519_163610_resized.jpg

 

Je me promets alors que quoi qu’il en soit, j’assisterai à l’un de leur show. Et bam ! j’aurais mieux fait de ressortir ma vieille cassette et de repasser en boucle les clips sur youtube, franchement. Lorsqu’on accueille des artistes internationaux, même si dépassés de 20 ans dirait-on, je m’attendais quand même à mieux.

Sur la grande « scene » d’Antsahamanitra – Si on pouvait appeler ça ainsi – nous n’avions droit qu’à un semblent de scène, avec des tissus noir en fond de scène – non non, pas des toiles tendues, qui aurait pu faire design – deux tables de DJ, une « moquette » rouge cramoisie rabougrie, et …. Le vide total. Faut-il se l’avouer, nous avons conu mieux, et bien mieux venant d’organisateurs !!!

20180519_154916_resized.jpg

En première partie, nous avons eu droit à un « Mr Sayda » qui balançait sur scène « Ambony ny tànana ho an’izay mirevy  Gasy fa tsika tsy Poetic Lover izany » ! mmooouuaaiiis. Pas très diplomate quand tu fais quand même la première partie de ce groupe dont tu parles, dans ta langue natale, bien claire pour qu’ils ne s’en rendent pas compte ! Suivi de Marion qui a mis l’ambiance, juste ce qu’il faut pour accueillir les « Poetic »

20180519_161136_resized.jpg

Voici donc, que les 4 compères montent sur scène, de blanc et de noir vêtus, dans des tenues dans l’aire du temps, plus « décontractés » dans leur façon d’être que dans mes souvenirs. Oui, 20 ans après, ils sont plus « beaux », plus modernes et moins sérieux… -- dans le sens sympa du terme -- . Comme annoncé lors de leur conférence de presse, ils se sont lancés dans des interprétations d’autres artistes, et ont également repris leurs plus grands tubes pour le public d’Antsahamanitra .  Des prestations vocales, là il n’y a guère à discuter, oui ils le maitrisent, mais sur des sons de DJ tout fait, sur une sonorisation plus que médiocre, avec des balances plus que déplorable. J’estime pourtant qu’il n’aurait pas été très difficile de trouver des musiciens capables de jouer leurs morceaux,  et mettre un peu plus de « contenu » dans cette prestation déjà presque « vide de tout ». J’aurais vraiment préféré qu’ils fassent tout le concert en acapella…

 

20180519_170207_resized.jpg

J’ai regardé autour de moi, les bonnes mères de familles, les papas, les bandes de copains de l’époque, tous ont chanté à tue-tête sur les tubes…la bonne trentaine chuchotant aux oreilles des plus jeunots  tous les titres qui passaient. Je crois que nous avons tant bien que mal essayé de nous remémorer nos bons temps passés, plutôt que de nous attarder sur ce décevant  « grand show » que l’on nous a promis.

Je n’ai de mots à dire que « Qu’il en soit ainsi »… ho j’ai perdu mon amour, je l’ai perdu pour toujours, car tout est fini : Mon respect, mon estime pour les promoteurs, ma considération pour les organisateurs…

Même quand tu dépenses des sous pour vivre un rêve, tu en ressors plein de regrets et d’amertume…

Vive les vieilles cassettes, et les bon souvenirs, à mort la politique de la médiocrité!!! 

Écrire un commentaire

Optionnel